NOUS RECHERCHONS UN ESPACE D'APPRENTISSAGE ANCRÉ DANS LA NATURE

Pour une ouverture en septembre 2019
dans le pays de Retz

Ancrage du projet sur un territoire

Suite à notre volonté de nous rassembler pour former un seul et même projet. L’ équipe formée de l’Ecole Phœnix de Pornic et du Lieu des Possibles de Nantes souhaite s’ancrer sur le territoire de Sainte Pazanne. Nos recherches depuis maintenant 6 mois nous ont considérablement rapproché du secteur Sud Loire de Nantes. Sainte Pazanne, se situe à mi-chemin entre Pornic, où avait résidé l’ Ecole Phœnix depuis Septembre 2017 et Nantes où Le Lieu de Possibles a mené ses actions. De plus, cette commune représente une opportunité de nous rapprocher d’associations qui souhaitent être partenaires du projet, et possède un accès rapide avec le train, sur les lignes de Nantes et Pornic/ Saint Gilles Croix de Vie. Nous avons rencontré le Conseil Municipal pour leur présenter le projet d’implantation sur ce secteur, les acteurs découvrent et acceptent d’ accueillir l’école sur sa commune en tant que projet d’ école hors contrat.

Notre recherche d'un lieu pour l'école

Désormais, nous sommes en quête d’un Lieu qui se situe le plus proche possible du centre ville de Sainte Pazanne.

Dans un premier temps nous recherchons pour une ouverture rapide de l’école : Une Maison de 100 m2 minimum en location, avec un jardin et des espaces accessibles aux normes handicapés. Nous souhaitons recevoir les enfants qui souhaitent s’ installer avec nous le plus vite possible et attendent avec leur famille cette ouverture d école avec enthousiasme.

EN PARALLÈLE NOUS RECHERCHONS LE LIEU IDÉAL : Nous sommes aussi à la recherche d’une habitation de grande capacité possédant 2 logements distincts. En effet, grâce au soutien de Laurie et Fabrice , un couple de jeunes parents souhaitant s’ investir à nos côtés dans ce projet. Cette recherche se concentre sur un lieu d’ un hectare pour y accueillir des moutons en éco- pâturage, et permettre à tous les enfants de profiter d une nature généreuse, et d un espace d’ une capacité de 200 à 300 m2 habitables, aux normes handicapés, capable d’accueillir 50 enfants à terme ainsi qu’ une maison d’habitation de 100 m2 minimum pour loger la famille de Laurie et Fabrice. Bien entendu, cette recherche peut se porter sur un logement en réhabilitation ou en rénovation. Laurie et Fabrice sont d’accord pour envisager des travaux.

Nous savons qu’en mettant en marche tous nos réseaux, nous offrirons ce lieu et ce cadeau aux enfants qui nous attendent. Nous vous remercions de nous témoigner votre soutien en activant ces recherches avec votre entourage et de nous contacter, nous nous ferons une joie de prendre le relais et d’aller visiter ces logements.